nom du bâtiment     identification du compartiment       cas de référence
Calcul du Risque Potentiel Le cas de référence est habituellement la situation existante
DONNEES Symbole Unité Résultats
Commentaire[1]
Facteur de charge calorifique q.[2]            
charge calorifique 'immobilière' (bâtiment) Qi MJ/m² B. Incombustible, avec max. 10% de matériaux combustibles pour les fenêtres, isolation et couvertures, etc.,  100 0[3] 100  
charge calorifique 'mobilière' (contenu)  Qm MJ/m²  Défini par l'utilisateur 0 500 500  
      La valeur calculée de q est = q = 1,30
Facteur de propagation i.[4]            
Augmentation de température T[5] INFO P   DÉFINI PAR L'UTILISATEUR (lien vers Info P) 500   500[6]  
Dimension moyenne du contenu  m[7] INFO P  Dimension moyenne calculée 0,42   0,42  
Réaction au feu des surfaces[8] M INFO P  MOYENNE PONDEREE des classes suivantes (lien vers Info P)[9] 2,5   2,5  
      La valeur calculée de i est = i = 0,79
facteur de géométrie horizontale g            
Longueur théorique l m Définissez la distance la plus longue entre les centres de deux côtés du compartiment. Cette distance est la longueur théorique l.    250,00 250,00  
Superficie total du compartiment Atot Calculez ensuite la superficie au sol totale du compartiment   25000 25000  
Largeur équivalente b m Divisez cette superficie par la longueur théorique pour obtenir la largeur b .     100,00  
Façade(s) accessibles[10]     Bâtiment accessible par une façade longue long   long  
    INFO P La valeur calculée de g est = g = 3,89
facteur de ventilation v            
charge calorifique 'mobilière' (contenu)  Qm MJ/m² La charge mobilière Qm, déjà introduite, est utilisée.     500
hauteur plancher - plafond[11] h m Donnez la hauteur moyenne du plancher au plafond du compartiment.   12,0 12,0  
coefficient de ventilation [12] k Définissez le coefficient de ventilation k comme suit:         
  PAS 1 On considère toutes les fenêtres, vitrages et translucides plastiques dans le toit et le tiers supérieur des murs. Donnez cette superficie en m²[13]   875,0 262,5  
  PAS 2 Donnez la surface aérodynamique du système d'aération statique en m²   375,0 375,0  
  PAS 3 Nm³/h Donnez le débit des systèmes de ventilation mécaniques en Nm3/h.[14]   0 0  
    Superficie totale du compartiment 25000 ratio 2,55%
    % coefficient de ventilation (calculé avec les données) ou estimé: k=  [15] 2,55%
    INFO P La valeur calculée de v est = v = 0,81
facteur des étages e.             
numéro de l'étage[16] E #,# Mezzanines et plateformes: ajoutez une valeur décimale au numéro d'étage   0,00 0,00  
    INFO P La valeur calculée de e est = e = 1,00
facteur d'accessibilité z.            
Nombre de directions accessibles[17] Z # Nombre de directions accessibles Z (1 à 4).   3 3  
Différence de hauteur[18] H m Différence de hauteur en mètres (positive ou négative)    0,00 0,00  
  b m La valeur de b, la largeur du compartiment, est déjà introduite     100,00
    INFO P La valeur calculée de z est = z = 1,05
Risques Potentiels            
      Valeurs des Risques Potentiels pour:        
Facteur de charge calorifique q. q 1,30 biens (bâtiment et contenu) P 3,41  
Facteur de propagation i. i 0,79 occupants (personnes) P1 0,87 Date de cette analyse
facteur de géométrie horizontale g g 3,89 activités P2 2,62  
facteur des étages e.  e 1,00   date(s) de cette analyse
facteur de ventilation v v 0,81    
facteur d'accessibilité z. z 1,05          

[1]
Motivez ici votre sélection.
[2]
Le facteur q est calculé en fonction de la charge calorifique, ce qui est la quantité de chaleur dégagée par unité de surface, par la combustion complète de toutes les matières combustibles se trouvant dans le local considéré. Elle se compose de la charge calorifique 'mobilière' Qm pour le contenu et la charge calorifique 'immobilière' Qi pour le bâtiment.
[3]
donné ou correction défini par l'utilisateur
[4]
le facteur i indique la possibilité de propagation du feu. Il est calculé en fonction de T, l'augmentation de température nécessaire pour enflammer ou endommager les biens; de m , la dimension moyenne (en mètres) du contenu; et de M , la classe de réaction au feu des surfaces.
[5]
Définissez l'augmentation de température (en °C) nécessaire pour enflammer ou endommager le contenu du compartiment.
[6]
la valeur la plus basse est acceptée
[7]
Pour définir la dimension moyenne du contenu: Prenez n dimensions caractéristiques du contenu et calculez la nième racine du produit. La dimension moyenne se situe sur l'échelle de 2m à 0.001 m. 
[8]
Plus que les surfaces sont inflammables, plus vite le feu se propagera. On doit donc indiquer le degré d'inflammabilité des surfaces, en tenant compte des matériaux d'emballage et de décoration.
[9]
Passez à "info P" pour définir une moyenne pondérée.
[10]
Les opérations de lutte contre l'incendie sont plus difficiles quand le bâtiment n'est accessible que par une façade étroite.
[11]
On mesure (en mètres) la hauteur h entre plafond et plancher. Dans le cas d'un toit incliné, on prend la hauteur moyenne.
[12]
Le coefficient de ventilation k est le rapport entre la superficie des trous disponibles pour évacuer les gaz de combustion et la superficie au sol totale du compartiment. . La valeur de k se situe entre 0 et 0.1, soit entre 0 et 10 %.
[13]
Ces éléments peuvent contribuer à une évacuation de chaleur créée par l'incendie.
[14]
Ces systèmes doivent être conçus pour l'évacuation des fumées.
[15]
Une estimation en  % de la superficie  remplacera la valeur calculée  de k.
[16]
 On numérote les niveaux:  E = 0 pour le niveau d'accès principal. Les étages supérieurs sont E = 1, E = 2, E = 3, etc. Les sous-sols sont E = -1, E = -2, E = -3, etc.
[17]
Pour définir Z, les directions, il faut placer le nord devant l'accès principal, et voir si le compartiment est accessible pour les pompiers par l'est, le sud, l'ouest; Z = 4 ,si tous les côtés sont accessibles, ou = 3, 2, 1, si une ou plusieurs des directions principales sont inaccessibles.
[18]
Pour définir la valeur de H, il faut mesurer la différence de hauteur entre le niveau d'accès du bâtiment et le plancher du compartiment. Comme la lutte contre l'incendie est beaucoup plus difficile pour les sous-sols, la formule fait une distinction entre les valeurs positives (H+), pour les étages, et les valeurs négatives (H-), pour les sous-sols.,