INFO pour les sous facteurs des Risques Potentiels
q, facteur de charge calorifique  
ICON02
charge calorifique 'immobilière' Qi    
La charge calorifique immobilier Qi provient de tous les composants combustibles de la construction, comme la charpente, les parois, les fenêtres, la décoration, etc. , En pratique, on peut classer les modes de construction en quelques types, qui ne présentent que des faibles variations de charge calorifique par classe. La table suivante donne les valeurs les plus courantes.   
A. Totalement en matériaux incombustibles (p.ex.. béton/acier) 0
B. Incombustible, avec max. 10% de matériaux combustibles pour les fenêtres, isolation et couvertures, etc.,  100
C1. structure en bois avec revêtement incombustible. 300
C2. construction traditionnelle à structure incombustible, et planchers et toiture sur bois. 300
D. uniquement la structure est incombustible, p.ex.. acier et revêtement en plastique.  1000
E. bâtiment en matériaux combustible, p.ex.. un hangar en bois. 1500
Sans changement 100
charge calorifique 'mobilière' Qm    Range[1]
ICON1
En théorie, on calcule Qm avec le pouvoir calorifique de tous les composants du contenu, divisé par la superficie au sol totale, mais il est plus simple d'utiliser la table suivante.  
 Défini par l'utilisateur 0
a. Risque léger (LH  suivant EN 12845)  200
a1. Bureaux 400  80 - 550 
a2. Habitations 500 330 - 780 
a3. Écoles 200 215 - 340 
a4. Hôpitaux, cliniques 250 100 - 330 
a5. Hôtels 250 310 - 330 
b. Risque courant à charge calorifique faible (Risque Courant OH1- RC1 suivant EN 12845 600
c.  Risque courant à charge calorifique moyenne (Risque Courant OH2- RC2 suivant EN 12845) 1500
d. Risque courant à charge calorifique élevé (Risque Courant OH3- RC3 suivant EN 12845) 2000
e. Risque courant à charge calorifique très élevé (Risque Courant OH4- RC4 suivant EN 12845) 2500
f. Haut risque classe HHP1   2500
g. Haut risque classe HHP2  3000
h. Haut risque classe HHP3 - HHP4 3750
i. Stockage en racks[2] 6750
j. Stockage protégé par sprinkleurs "Large drop" 7500
k. stockage jusque 7m de haut , protégé par ESFR 12000
l. Stockage protégé par ESFR à  5.5 bar 15000
Sans changement 500
facteur de propagation i  
ICON04
dimension moyenne du contenu  : m  
Le feu se propage principalement à la surface des objets brûlants. Plus qu'il y a de surface disponible, plus fort sera la propagation. Pensez à un feu de camp fait avec un tas de fines branches.  La dimension moyenne du contenu caractérise le rapport volume en m³ / superficie en m².    
Pour définir la dimension moyenne du contenu: Prenez n dimensions caractéristiques du contenu et calculez la nième racine du produit. La dimension moyenne se situe sur l'échelle de 2m à 0.001 m.    
Indiquez ici au maximum 10 dimensions typiques (in mètre): P-Ref P-V1 P-V2
dimension 1  0,300 0,300 0,300
dimension 2 0,600 3,000 0,001
dimension 3      
dimension 4      
dimension 5      
dimension 6      
dimension 7      
dimension 8      
dimension 9      
dimension 10      
Nombre total des dimensions données  2,000 2,000 2,000
 Dimension moyenne calculée 0,42 0,95 0,02
DEFINI PAR L'UTILISATEUR (lien avec Info P) 0,310 0,320 0,330
Sans Changement 0,42 0,42
ICON03
Augmentation de la température T  
Définissez l'augmentation de température (en °C) nécessaire pour enflammer ou endommager le contenu du compartiment. La série suivante donne indication des valeurs à utiliser.   
  DÉFINI PAR L'UTILISATEUR (lien vers Info P) 500 TOTAL: 490 TOTAL: 480 TOTAL:
 MOYENNE PONDEREE des classes suivantes (lien vers Info P)[3] 252 100% 302 100% 292 100%
a. Liquides inflammables ( FP <21°C) 20 10% 20 10% 20 10%
b. êtres humains, plastiques, électronique[4] 100 0% 100 0% 100 0%
c. textiles, papier, bois, denrées, etc. 200 0% 200 0% 200 0%
d. Contenu moyen de bâtiments résidentiels 250 60% 250 40% 250 60%
e. machines, appareils ménagers , etc.,  300 20% 300 20% 300 0%
f. Objets métalliques 400 10% 400 10% 400 10%
g. Matériaux (de construction) incombustibles  500 0% 500 20% 500 20%
Sans changement   P- REF 500 P - V1 500 P - V2
       
ICON05
Classe de réaction au feu M   TOTAL:   TOTAL:   TOTAL:
 MOYENNE PONDEREE des classes suivantes (lien vers Info P)[5] 2,5 100% 3 100% 2,7 100%
A1 suivant EN13501-1 ou Incombustible 0 0% 0 30% 0 30%
A2 suivant EN13501-1ou presque incombustible 0,5 0% 0,5 0% 0,5 0%
B suivant EN13501- 1 ou EN12845 Cat. I : Peu combustibles ou auto extinguible  1 0% 1 10% 1 20%
C  suivant EN13501-1 : maintient la flamme  2 50% 2 0% 2 0%
D suivant EN13501 ou  EN12845 Cat. II: Moyennement inflammables  3 50% 3 0% 3 0%
E suivant EN13501-1 ou EN12845 Cat. III inflammable 4 0% 4 10% 4 0%
F.  EN12845 Cat. IV : Très facilement inflammables  5 0% 5 50% 5 50%
Sans changement   P- REF 2,5 P - V1 2,5 P - V2
facteur de géométrie horizontale g P - REF P - V1 P - V2
VLOER
Pas 1: Définissez la distance la plus longue entre les centres de deux côtés du compartiment. Cette distance est la longueur théorique l. 
Pas 2: Calculez ensuite la superficie au sol totale du compartiment : Atot
Pas 3: Divisez cette superficie du compartiment par la longueur théorique pour obtenir la largeur équivalente b .[6]
Pas 4: Vérifiez si le bâtiment est accessible par une façade longue (à gauche): Si NON (à droite): appliquez l'approche "bâtiment étroit"
breedgebouw
diepgebouw
Accès pompiers au bâtiment
Bâtiment accessible par une façade longue long
Bâtiment étroit étroit
Sans changement long
facteur des étages e. 
 Numéro de l' étage, galeries, mezzanines, etc.
 On numérote les niveaux de la façon suivante. E = 0 pour le niveau d'accès principal. Les étages supérieurs sont E = 1, E = 2, E = 3, etc. Les sous-sols sont E = -1, E = -2, E = -3, etc.
Pour les galeries et niveaux intermédiaires, on peut ajouter une fraction décimale, p.ex.. si le premier étage a une galerie d'une superficie égale à 40 % de la superficie au sol, on doit introduire 1.4
LEVEL
P - REF P - V1 P - V2
facteur de ventilation v
Pour le calcul de v on utilise les valeurs de Qm, k et h.
La charge mobilière Qm est typique pour la quantité de chaleur qui peut se développer à l'intérieur du compartiment. 
ROOK
 
  P -REF P - V1 P - V2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PAS 1: On mesure (en mètres) la hauteur h entre plafond et plancher. Dans le cas d'un toit incliné, on prend la hauteur moyenne. La valeur maximale pour  h = 15 m. Pour des plafonds plus hauts, FRAME prend 15 m
PAS 2: On considère toutes les fenêtres, vitrages et translucides plastiques dans le toit et le tiers supérieur des murs. Donnez cette superficie en m²[7]
PAS 3 : Donnez la surface aérodynamique du système d'aération statique en m²
PAS 4: Donnez le débit des systèmes de ventilation mécaniques en Nm3/h.[8]
OU: Si vous ne connaissez pas les valeurs ci-dessus, faites éventuellement une estimation du rapport trous supérieurs/ superficie
facteur d'accessibilité z.
Pour le calcul du facteur d'accessibilité, on utilise les valeurs de b, H+, H- et Z. 
ICON07
Pour définir Z, les directions, il faut placer le nord devant l'accès principal, et voir si le compartiment est accessible pour les pompiers par l'est, le sud, l'ouest; Z est le nombre des directions principales accessibles. (1 à 4).[9]
Z
1
2
3
4
Sans changement
TOEGANG
P - REF P - V1 P - V2

[1]
moyennes et variation des charges calorifiques rencontrés dans la littérature professionnelle
[2]
Pour les stockages, la charge calorifique Qm  en MJ/m² = à 300x  la densité d'eau pour un système (éventuel) de sprinklage en litres/ min.m². Pour les stockages en étagères protégés par sprinkleurs en toiture et sprinkleurs intermédiaires, on ajoute par rangée intermédiaire une charge de 3750 MJ/m² à la charge calorifique déduite de la densité du réseau en  toiture.
[3]
Un valeur intermédiaire est aussi acceptable. P.ex.. dans un dépôt de pièces de rechanges en partie emballées, on peut utiliser 250°C . Vérifiez que le total soit 100 %.
[4]
Les êtres humains ne doivent être pris en compte comme  "contenu" que s'ils sont soumis aux effets d'un incendie en développement  pour une durée prolongée.
[5]
Une moyenne pondérée est aussi acceptable. P.ex..  Pour des pièces métalliques sans emballage  mélangés avec des emballages en plastiques expansées, on peut  combiner  A1 et  F.  Vérifiez que le total est 100 %
[6]
De cette façon on définit un rectangle aussi grand que le compartiment.
[7]
 FRAME suppose que 30 % de cette surface serait détruit par le feu, donc disponible pour l'évacuation des fumées.   NE comptez PAS avec les vitrages doubles, qui ne cassent pas facilement.
[8]
On ajoute une ouverture  fictive au toit de 1 m² par 10.000 m3/h de ventilation mécanique.
[9]
Dans le cas où le bâtiment est divisé par des murs coupe-feu, le côté 'mur coupe-feu' du compartiment doit être pris comme inaccessible.